Et quand je dis « un nain », je parle de ceux de Tolkien, hein