« J’vais prendre ça pour un non »